KB4524147

Une nouvelle bourde de Microsoft avec la distribution de la mise à jour KB 4524147.

Et c’est reparti avec les problèmes Windows !

Cette fois, je viens de dépanner une TPE qui est restée au chômage technique une bonne journée après avoir constaté brutalement l’impossibilité d’imprimer les documents commerciaux t.q. des factures, l’export en PDF depuis la compta SAGE… etc

Mais le plus drôle de l’histoire c’est quand on cherche du côté du Panneau de configuration / Périphériques / imprimantes, à chaque nouveau redémarrage de l’ordinateur les informations changeaient. Soit le nom des imprimantes changent (ou est différente de l’affichage dans Word par exemple), soit la liste fait apparaître des machines brutalement inaccessibles car “non connectées”.

Mais l’histoire commence avec le Spooler d’impression qui ne serait pas démarré m’a t on affiché à l’écran. Pourtant, avec des recherches approfondies, il est signalé actif “en cours d’exécution” mais finalement “arrêter“. Un vrai cafouillage dans les informations contradictoires, glanées ici et là dans les recoins de Windows ou son Registre.

Forcément, à première vue le technicien qui a l’habitude de dépanner n’a jamais été confronté à ce sujet et vise au premier abord la présence de virus et autres malveillants, l’antivirus, des logiciels ou driver nouvellement installés.

Mieux encore (et je n’ai pas été confronté à cette problématique) cette même mise à jour semble affecter aussi le menu Démarrer par l’affichage d’une erreur critique chez certains qui se plaignent sur le net. Parfois, c’est l’impossibilité de pouvoir installer cette mise à jour.

Le géant Microsoft n’a pas encore bien communiqué sur ces (ses) bugs dans sa page d’assistance.

En conclusion,

Tenir à jour Windows est une façon de protéger son système d’attaques extérieures et de profiter d’un outil de travail plus stable. Mais, mettre à jour son ordinateur avec des éléments tout aussi perturbants qu’un malware/adware, n’est pas très encourageant. Microsoft est trop superficiel dans ses tests avant validation et distribution d’une mise à jour. Ont-ils conscience du coût que cela représente pour ceux qui sont touchés et ne peuvent plus produire, commercer, échanger ?

Et qui paie l’intervention du technicien ? Microsoft ?… Certainement pas !