Octobre 2019 sans imprimante… KB4524147

Une nouvelle bourde de Microsoft avec la distribution de la mise à jour KB 4524147

Et c’est reparti avec les problèmes Windows !

Cette fois, je viens de dépanner une Très Petite Entreprise qui est restée au chômage technique une bonne journée après avoir constaté brutalement l’impossibilité d’imprimer les documents commerciaux tels que des factures, l’export en PDF depuis la compta SAGE… etc

Mais le plus drôle de l’histoire c’est quand on cherche du côté du Panneau de configuration / Périphériques / imprimantes. A chaque nouveau redémarrage de l’ordinateur les informations changeaient : soit le nom des imprimantes changent (ou n’apparaissent pas correctement dans Word par exemple), soit la liste propose des machines brutalement inaccessibles car « non connectées ».

L’histoire commence avec le Spooler d’impression qui ne serait pas démarré m’a t on affiché à l’écran. Pourtant, avec des recherches approfondies, il est paramétré comme actif « en cours d’exécution » mais réellement « arrêter« . Un vrai cafouillage avec des informations contradictoires, glanées ici et là dans les recoins de Windows ou dans son Registre.

Forcément, le technicien qui a l’habitude de dépanner n’a jamais été confronté à ce sujet et vise au premier abord la présence de virus et autres malveillants, problème d’antivirus, des logiciels ou des pilotes nouvellement installés qui perturbent le fonctionnement. Et bien non, il s’agit d’un souci avec la dernière mise à jour de Windows qui porte le numéro KB4524147. Ma solution a été de supprimer cette dernière en l’ôtant de l’historique des mises à jour.

En parcourant internet j’ai pu lire que mieux encore (et je n’ai pas été confronté à cette problématique) cette même mise à jour semble affecter aussi le menu [Démarrer] de Windows par l’affichage d’une erreur critique chez certains qui se plaignent.

Le géant Microsoft n’a pas encore bien communiqué sur ces (ses) bugs dans sa page d’assistance.

En conclusion,

Tenir à jour Windows est une façon de protéger son système d’attaques extérieures et de profiter d’un outil de travail plus stable. Mais, mettre à jour son ordinateur avec des éléments tout aussi perturbants qu’un malware/adware, n’est pas très encourageant. Microsoft est trop superficiel dans ses tests avant validation et distribution d’une mise à jour. Ont-ils conscience du coût que cela représente pour ceux qui sont touchés et ne peuvent plus produire, commercer, échanger ?

Et qui paie l’intervention du technicien ? Microsoft ?… Certainement pas !

Mon GPS Tomtom est en panne

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Mon GPS Tomtom 4EN52 est en panne depuis le 6 avril 2019, il affiche « ne trouve pas de signal GPS ». Il tourne en boucle sur cette recherche sans en trouver la réponse !

Il faut agir efficacement.

Vous ne le savez peut-être pas mais un GPS ne peut pas fonctionner sans la date exacte ! C’est le cœur de son fonctionnement. Maintenant, si la date est fausse, votre GPS perd les pédales et bugue. C’est la panne et nous allons la réparer dans ces lignes.

1. Histoire…

Ne croyez pas à une Fake-News ou un poisson d’avril. Les puces électroniques des GPS (modèles Trimble ou ST-Micro, les cerveaux de bon nombre d’appareils) sont équipées d’une horloge interne qui compte les semaines en leur attribuant un chiffre allant de 0 à 1023. Puis, passé 1023, il n’y a pas de 1024 et le compteur repart donc à zéro et revient ainsi à une date antérieure.

Il fallait sans doute le savoir mais après le bug de l’an 2000 pour les ordinateurs, il y a le « bug du 6 avril 2019 » pour les GPS. Il ne s’agit pas vraiment d’un bug mais d’une remise à zéro cyclique de la date (et l’heure) tous les 19,7 ans. Et cette fois cela tombe le 6 avril 2019. Ce bug est annoncé depuis 2017, voici un exemple de document américain qui en faisait état : GPS Week Roll Over Issue

2. Réinitialisation du Tomtom

Pour mon Tomtom, et avant de penser « bug », j’ai commencé par faire une réinitialisation de l’appareil.

La manipulation était simple :

  • Eteindre l’appareil.
  • Appuyer 30 secondes (et je n’ai pas dit 29 mais 30 !) sur le bouton marche/arrêt.
  • La procédure commence…
  • J’éteins le GPS,
  • Je rallume…

Pour ma part, le résultat n’a pas été positif. Une autre piste est en vue.

3. Régler l’horodatage du GPS

Puisqu’il s’agit d’un problème de date, il convient de régler la date. Dans les différents menus du GPS, il faut accéder à [HORLOGE] et choisir le réglage manuel comme je le décris en photos ci-dessous.

Là, votre courage est de mise. La date est en 2009 et je dois avancer les jours un à un (garder le doigt longtemps sur la flèche du haut) pour avancer jusqu’au jour adéquat, puis régler l’heure du jour.[/vc_column_text][vc_gallery interval= »3″ images= »1970,1971,1972,1973,1974,1975,1976,1977,1978″ img_size= »600×400″][vc_column_text]Eteindre le GPS, rallumer. Et hop tout fonctionne.

Cette solution est immédiate et facile mais pourrait ne pas être durable. Il faut donc passer à la mise à jour logiciel.

3. Mettre à jour Tomtom

Contre le bug du 6 avril 2019, Tomtom a publié une page spéciale pour les possesseurs de GPS qui nécessitent une mise à jour.

Il suffit d’indiquer le numéro de série et Tomtom vous dira si l’appareil est concerné par ce problème ou non.

Dans le cas où la date de  l’appareil « revient à zéro » dès le 6 avril 2019, il est nécessaire de suivre la procédure de mise à jour soit en demandant à un spécialiste (nous le faisons pour 39.90 €) soit vous pratiquez la manipulation avec un ordinateur PC.

En toute fin d’article, je liste les produits auxquels s’applique la mise à jour nécessaire. Les Produits sont classés par catégorie.

Pour commencer,

  1. Assurez-vous que MyDrive connect est installé sur votre ordinateur sinon on trouve ici : Télécharger l’appli pour Windows®
    S’assurer que sa mise à jour a été faite avant de brancher le GPS.
  2. Connectez votre GPS à votre ordinateur avec le câble USB de l’appareil (il y a des problème avec d’autres câbles). Normalement MyDrive Connect doit démarrer automatiquement.
  3. Un nouvel écran s’ouvre. Identifiez-vous ou créez un compte au préalable.

Après cette mise à jour, on peut reprendre la solution n°2 ci-dessus pour mettre l’HORLOGE en automatique.[/vc_column_text][vc_column_text el_class= »font_indie_flower »]

Bonne route…


[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row el_class= »AttireAttention »][vc_column][vc_single_image image= »1996″ img_size= »200×100″ alignment= »center » onclick= »custom_link » link= »https://amzn.to/2DdNDLj »][vc_column_text]

 un GPS Auto avec  Cartographie Europe à Vie

TomTom Start 42 –

à partir de 99 €

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]Voici les produits auxquels s’applique une mise à jour nécessaire. Les Produits sont classés ici par catégorie :

  Navigation pour l’automobile

TomTom GO

  •        TomTom GO 6000 / 6100
  •        TomTom GO 600 / GO 610
  •        TomTom GO 5000 / 5100
  •        TomTom GO 500 / 510
  •        TomTom GO 400
  •        TomTom GO 1005
  •        TomTom GO LIVE 1000
  •        TomTom GO LIVE 1005
  •        TomTom GO 1000
  •        TomTom GO LIVE 820
  •        TomTom GO LIVE 825

TomTom Start

  •        TomTom START 62
  •        TomTom START 52
  •        TomTom START 42
  •        TomTom START 60
  •        TomTom Start 60 (2012)
  •        TomTom START 50
  •        TomTom START 40
  •        TomTom Start 25
  •        TomTom Start 20

TomTom Via

  •        TomTom VIA 1400
  •        TomTom VIA 1410 / 1415
  •        TomTom VIA 1505 / 1515
  •        TomTom VIA 1510 / 1515
  •        TomTom Via 130 / 135
  •        TomTom Via LIVE 125
  •        TomTom Via 125
  •        TomTom Via LIVE 120
  •        TomTom Via 120
  •        TomTom Via 110

[/vc_column_text][vc_column_text]Crédit photo : avistanet.fr (c)[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_column_text] Navigation pour moto

  •      TomTom Rider 400
  •      TomTom Rider 40
  •      TomTom Rider 410
  •      TomTom Rider 42
  •      TomTom Rider 420
  •      TomTom Rider 450

   Camper & Caravan

  •      TomTom GO LIVE 1005 / Camper & Caravan

Truck

  •      TOMTOM TRUCKER 6000
  •      TomTom Trucker 5000

 Appareils de navigation intégrée

  •      Blue&Me – TomTom 2 LIVE
  •      Blue&Me – TomTom 2

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Maintenance, dépannage et assistance informatique ?

[vc_row][vc_column][vc_column_text]En entreprise ou chez les particuliers, les services d’un technicien informatique peuvent être demandés sous différentes formes : dépannage, assistance ou encore maintenance informatique. Voici une courte présentation des trois prestations relatives à l’informatique.

Qu’est-ce que l’assistance informatique ?

L’assistance intervient lorsque qu’un outil informatique présente un problème mineur. Pour la solution à apporter, le technicien n’aura pas forcément besoin de se déplacer. Il peut donner des conseils à l’utilisateur par téléphone ou effectuer le dépannage en ligne, à distance (c’est la télémaintenance).

Les services liés à l’assistance informatique peuvent par exemple être sollicités après l’installation d’un nouveau logiciel ou sa mise à jour ou d’un nouveau périphérique.

[/vc_column_text][vc_column_text css= ».vc_custom_1572193198996{margin-top: 10px !important;margin-right: 10px !important;margin-bottom: 10px !important;margin-left: 10px !important;border-top-width: 1px !important;border-right-width: 1px !important;border-bottom-width: 1px !important;border-left-width: 1px !important;padding-top: 5px !important;padding-right: 5px !important;padding-bottom: 5px !important;padding-left: 5px !important;background-color: rgba(221,152,48,0.14) !important;*background-color: rgb(221,152,48) !important;border-left-color: #dd9933 !important;border-left-style: solid !important;border-right-color: #dd9933 !important;border-right-style: solid !important;border-top-color: #dd9933 !important;border-top-style: solid !important;border-bottom-color: #dd9933 !important;border-bottom-style: solid !important;border-radius: 5px !important;} »]

Un clic par ci, un clic par là et le matériel repart de plus belle !

Avistanet participe à votre formation en expliquant les bons gestes à suivre ou en intervenant directement sur les paramètres à effectuer.

[/vc_column_text][vc_column_text]

Qu’est-ce que le dépannage informatique ?

Quand l’outil informatique présente une panne majeure qui bloque son utilisation, on demande rapidement le passage d’un technicien.

Les pannes informatiques pouvant être d’ordre matériel, logiciel ou encore infectieux, la réparation peut prendre du temps. Il se pourrait qu’on ait à installer un nouvel équipement neuf ou remplacer un composant. Pour effectuer ce type de travaux, le technicien se déplace sur site / à domicile mais le matériel est parfois envoyé à l’atelier qui est équipé d’outils de diagnostic.[/vc_column_text][vc_column_text]Un diagnostic permet une simple évaluation de la panne et agir vite en sachant où l’on va.

[/vc_column_text][vc_column_text]

Qu’est-ce que la maintenance informatique ?

La maintenance informatique est préventive.

Pour qu’un matériel fonctionne correctement et durablement, on fait appel à un technicien informatique pour anticiper les pannes. Ceci afin d’éviter des frais importants en cas d’arrêt d’un système.

Dans les entreprises, il faut établir un calendrier de suivi pour la maintenance informatique – souvent court et simple.

Chez un particulier, la maintenance informatique ne doit pas être négligée. De la même façon que l’on entretient son véhicule tous les 20 000 km, régulièrement l’ordinateur a besoin d’un dépoussiérage.

 

La maintenance vise à réduire les risques de pannes auxquels sont soumis les équipements d’un ensemble informatique. Son rôle est d’éviter le maximum d’arrêts de fonctionnement qui peuvent avoir des conséquences économiques non négligeables ou de ralentissements des ordinateurs, logiciels et équipements réseau.

La maintenance préventive permet donc au final d’éviter des coûts liés à l’arrêt de l’activité et aux frais de remise en service des équipements.

[/vc_column_text][vc_column_text]

Avistanet propose des solutions de maintenance annuelles ou régulières sans engagement, à la carte selon vos besoins.

[/vc_column_text][vc_column_text]

Que fait-on en maintenance préventive ?

Elle peut conduire aux tâches suivantes :

Interventions matérielles

  • Contrôler les câbles du système informatique : les branchements, et l’état physique,
  • Nettoyer les équipements informatiques (poussière…),
  • Contrôler l’état des différents composants en remplaçant des pièces ;
  • Effectuer des dépannages informatiques de premier niveau.

Interventions logicielles

  • Vérifier les performances logicielles adaptées à l’équipement,
  • Programmer des scannes antivirus et antimalware réguliers,
  • Suppression de fichiers malveillants,
  • Effectuer les mises à jour,
  • Sauvegarder des données.

Souvent négligée par les TPE et parfois perçu comme des frais de gestion inutiles, la maintenance préventive est pourtant une source d’économie non négligeable.

 

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]