Un PC puissant, très léger et compact pour le télétravail

Un PC puissant, très léger et compact pour le télétravail

Depuis l’apparition de la COVID-19, le télétravail s’est généralisé dans des maisons qui manquent de place. J’ai même vu des employés partir en courant du bureau avec leur matériel encombrant sous le bras ! Et si l’on faisait plus simple ?

Un PC – BOX :

Herobox est son vrai nom de baptême donné par le fabricant CHUWI. C’est une petite boite de la taille d’une livebox. D’ailleurs, elle en a l’allure avec ses couleurs noire et orange.

Son microprocesseur est un Intel Gemini-Lake, N4100 accompagné par une capacité mémoire de 8 GO. Vous ne le savez peut-être pas mais beaucoup de PC du quotidien n’atteignent pas cette caractéristique car souvent la RAM est autour de 4 Go voire 6 au mieux.

le style HEROBOX d'un design moderne

Au premier coup d’oeil le design est réussi avec ses coins biseautés et ses aérations suffisantes qui lui permettent, au bout de 4 heures, de maintenir 34°C acceptables.

Les prises sont accessibles sur le pourtour de la Box sans gâcher le plaisir de de brancher pas mal de périphériques utiles au quotidien.

On Game un peu ?

Alors pas question de mettre des jeux lourds… il suffit de mettre des bons petits jeux déjà fort appréciés pour bénéficier de la qualité d’affichage et la fluidité des images. Et puis j’ai parlé télétravail pas Game Party’s. En windows ou en Linux chacun trouve son plaisir de travailler.

herobox sur windows ou sur linux

Stockage véloce et suffisant

Pour une machine de bureau, je la trouve parfaite avec un SSD (donc rapide) et ses 160 Go que l’on trouve très souvent sur des ordinateurs portables beaucoup plus chers. Mes logiciels s’installent donc aisément et démarrent vite.

Il faut prévoir le clavier, la souris sans fil de préférence et un câble HDmi pour connecter sur la grande TV du salon.

Pour tout savoir, c’est ici : CHUWI HEROBOX

Et pour les écoles ?

J’imagine même ce boitier dans les salles de classe des collèges et lycées parce qu’elle ne prend pas trop de place. Le budget est < 200 € se qui plaira à l’économe. Vous ne croyez pas ?

Il suffirait d’acheter un écran ou garder ceux existants et fixer le CHUWI HEROBOX sur l’arrière avec les fixations VESA :

fixation HEROBOX à l'arrière de l'écran

prises multiples pour le HEROBOX

Un Python dans la calculatrice

Un Python dans la calculatrice Made in France

Il est loin le temps où je m’amusais avec le Basic de CASIO pour programmer des jeux. Aujourd’hui, l’époque est au langage python et les outils évoluent.

Nostalgie mathématiques

Fin des années 80’s les premières calculatrices CASIO graphiques arrivaient entre nos mains d’étudiants avec le bonheur de pouvoir vérifier les courbes de nos devoirs. en mathématiques. Puis très vite nous avions compris qu’un langage informatique était intégré dans ces nouvelles machines, le fameux BASIC de CASIO pour créer des programmes de calculs rapides et personnalisés.

Ainsi, entre copains de classe on codait des petits jeux simples avec un graphisme très pixelisé, une sorte de PACMAN rudimentaire. La passion du code est né.

Tout évolue en 2020

Les calculatrices CASIO ont toujours la cote avec des modèles éducation adaptés à la pédagogie des programmes scolaires. Pourtant, les cours en classe intègrent désormais l’apprentissage du langage Python dès la seconde générale. Pour bien faire il est utile d’avoir un outil « dans la poche » pour parfaire ses connaissance avec ce langage.

NumWorks propose une solution extraordinaire, la première calculatrice graphique avec une application Python intégrée.

On retient certaines caractéristiques très sympas :

  • Interface intuitive
  • fonctionnalités adaptées (surtout à l’enseignement au lycée et dans le supérieur)
  • Open-source et évolutive avec des mises à jour gratuites
  • Ecran LCD couleur haute résolution (320 * 240 pixels et 262 144 couleurs)
  • Batterie rechargeable avec un câble micro USB inclus
  • D’apparence stylé… « très Apple ! » (cela n’engage que moi)

Pour un prix correct aux alentours des 79 €, le jeune lycéen sera conquis par cet outil que je m’empresse d’acheter à mon fils pour ses études.

A savoir, Numworks propose aussi

Je parlais de CASIO

Cette société réputé n’est pas en reste puisqu’elle propose aussi un modèle graphique avec la fonction Python intégrée. Casio Graph 90+E


pour les détails le mieux est de consulter la fiche produit ici.

Son prix est généralement constaté à 100 €, comme ici.

Avistanet.fr fête ses 25 ans d’entreprise

C’est avec beaucoup d’émotion qu’en ce 19 juin 2020 nous fêtons les 25 ans de l’entreprise.

On ne peut pas parler d’une époque mais de plusieurs époques tellement le monde a changé…  la technologie a évolué.

création de l'entreprise avistanet en 1995
1995 : les débuts « SARL L’Aigle Edi-Medias » avant de devenir Avistanet…

25 ans c’est aussi la maturité d’entreprendre, le contact avec les clients fidèles.

Pour tout résumer, on peut parler le langage du moment, 25 ans c’est un quart de siècle qui suppose :

🤔🙄😏😭😍😬🤗😊😴🖕💪

 

2020, l’aventure se poursuit…

Support 3D pour LNB antenne parabolique

Support 3D pour LNB antenne parabolique

L’antenne parabolique n’est pas toujours facilement réglable quand on utilise un matériel bas de gamme, alors j’ai décidé d’apporter des améliorations de mon installation.

J’ai du créer un support LNB sur mesure réalisé avec une imprimante 3D Alfawise U20.

L’existant défaillant

Je n’y connais pas grand chose dans le domaine du satellite mais avec un peu d’ingéniosité on constate des dysfonctionnements.
Mon antenne parabolique Metronic acheté, il y a 20 ans, est un peu vieillissante et surtout son système de réglage est peu précis. Notamment les gros écrous qui glissent à chaque tour de clé déréglant le pointage de la parabole.

arrière antenne metronic

Dans mon garage, j’ai retrouvé une antenne parabolique de l’époque où j’étais abonné à l’internet satellite avec SkyDSL. Je vous fais grâce du prix exorbitant que j’ai payé tout cet équipement. Je vous fais grâce aussi des échecs pour capter un débit internet, finalement très moyen par sa mutualisation du canal (1 canal partagé = 50 clients…). Bref…

réglage précis antenne viasat

L’antenne parabolique sérigraphiée Tooway et estampillée ViaSat était très coûteuse mais de belle qualité offrant des réglages millimétriques pour l’élévation et la finesse de l’azimut.

La technique simplifiée

Vous retrouverez sur le net les paramètres d’une antenne parabolique, notamment par l’utilisation des mathématiques pour sa forme parabolique mais je vous explique en deux mots mes pistes d’observations simples.

La focale d’une antenne parabolique

La focale est le point où se situe la meilleure réception, représentée en rouge ci-dessous. C’est la distance entre la tête LNB et la parabole (en bleu).  Je vous invite à consulter la page de F5ZV pour comprendre et calculer le foyer : https://f5zv.pagesperso-orange.fr/RADIO/RM/RM09/RM09i03C.html

foyer antenne parabolique
source : schéma de F5ZV

Pour régler cette distance, j’ai installé un rail avec une fente au centre pour permettre au support du LNB de coulisser d’avant / arrière vers la parabole. La précision est augmentée.

rail pour lnb coulissant

La hauteur du LNB

Par des essais manuels avec un outil de recherche satellite (appelé aussi finder /pointeur satellite) comme ce modèle. J’ai déterminé la hauteur du LNB sur le rail à 9 cm).

La création 3D

La création d’une pièce commence par une réflexion intellectuelle, les yeux fermés on imagine une première forme qui répond au besoin. Mes cours scolaires (il y à 30 ans) en dessin industriel m’ont permis une esquisse rapide de l’idée que j’avais de ma pièce à imprimer en 3D. J’ai tenu compte des côtes du LNB, du rail et des vis que j’avais sous la main.

deesin pièces 3D antenne parabolique

J’ai dessiné trois pièces : le corps principal qui porte le LNB, le demi-cercle pour serrer le LNB et un petit cube qui permet la fixation sous le rail.

Partant de ce modèle, mon jeune fils s’est chargé de dessiner la pièce sur le logiciel Fusion 360° d’ Autocad, version gratuite pour les étudiants. Cette version éducation lui a permis de découvrir un outil informatique performant et d’avoir une idée des 3 dimensions pour composer ces 3 pièces.

pièce 3D LNB dans Autocad Fusion

A l’issue de cette composition, il exporte le fichier en format STL pour l’ouvrir dans le logiciel gratuit CURA. Ce logiciel nous permet de convertir le fichier STL en format GCode (langage de l’imprimante) avec l’intérêt d’ajouter les paramètres techniques d’impression spécifiques à ma machine Alfawise U20 : températures, vitesse d’impression

pièce LNB dans logiciel Cura

L’impression 3D

Juste un peu de patience et la machine exerce des allers et venues pour déposer le PLA nécessaire au bon endroit. Je suis toujours émerveillé par la précision. La pièce s’élève progressivement jusqu’à donner la pièce attendue !

impression 3D du LNB

Montage des pièces

Un petit coup de grattage des surplus ou cheveux d’ange qui traînent ici et là.

J’ai préféré ne pas faire tous les trous avec l’imprimante 3D (souvent long à extruder) et plus difficiles à centrer mais c’est parfaitement possible. Nous les avons percés manuellement. L’idéal est d’utiliser une perceuse à colonne pour être précis, avec une vitesse lente afin de ne pas casser la pièce. Le PLA est un plastique résistant mais qui fond facilement à la chaleur du forêt en rotation. Pensez à prendre un forêt métal qui est parfaitement adapté à la situation.

perçage de la pièce 3D LNB

On enlève les bavures inutiles. 3 vis de tailles différentes (4, 6 mm), écrous papillons correspondants aux vis.

pice 3D LNB montée

Il ne reste plus qu’à poser ce nouveau support sur le rail de l’antenne parabolique. J’ai ajouté une mousse qui isole le tour intérieur de la partie arrondie qui maintiendra le LNB. Le passage des fils sortant du LNB n’est pas facile à cause de mon rail, mais il existe des adaptateurs fiche F coudés à 90°.

réglage du LNB sur le rail
réglage puissance du lnb

Les réglages sont aisés en coulissant le long du rail pour obtenir une puissance optimale qui demandent qu’à s’améliorer… Il ne restera plus à trouver la polarisation du satellite, visser les éléments définitivement…
Essais concluants !

installation lnb

Accessoires achetés

# impression 3D :

# antenne satellite :

Des visières avec alfawise U20 pour se masquer

Des visières avec alfawise U20 pour se masquer

Covid-19 oblige, il faut se protéger avec masque et visière quand cela est nécessaire. Le monde s’est mis en marche très rapidement pour trouver des solutions qui permettent de se protéger de ce foutu virus.

Viendra le temps du déconfinement, il faut penser nos équipements de protection pour les jours à venir mais pour l’heure se sont nos soignants et le personnel qui gère nos premières nécessités du quotidien qu’il faut encourager et surtout protéger.

Quand les masques 3D apparurent

Des ingénieux ont eu la bonne idée de dessiner en 3D un équipement simple à réaliser avec une imprimante 3D pour faire un masque complet type N95 (norme américaine). On y trouvera des avantages et des inconvénients, mais là n’est pas notre sujet. Voici un lien pour permettre la réalisation de cet objet proposé par Imalize (société française basée à Marseille) pour imprimer en ABS, plus résistant que le PLA. Le fichier est gratuit et distribué  aux conditions CC BY-NC-SA (Licence Creative Commons – Attribution – No Commercial Use – Sharing under the same conditions CC BY-NC-SA, deposited model).

masque imalize

Ce type de masque n’est pas réglementaire (agréé)  COVID en France mais peut être une première alternative/barrage pour ceux qui n’ont rien. Initialement prévu comme masque de protection anti-particules avec un filtre, il filtre au moins 95 % des particules en suspension dans l’air. Il est important de choisir le filtre correctement et à changer toutes les 3 heures.

L’impression est longue. Ce modèle a le mérite d’exister… Je n’ai pas essayé.

Et les visières ?

Plusieurs solutions existent,

La première visière proposée est un modèle simple qui se présente sous la forme d’un serre-tête. On ajoutera un transparent, feuille A4, comme les couvertures de dossier ou de rapport de stage. Puis 4 trous et hop le tour est joué ! En 1h30, on réalise tranquillement son modèle.

visière simple covid19

Pour commencer, on trouve le fichier un peu partout sur internet mais me concernant, je l’ai téléchargé sur 3DVERKSTAN qui propose 3 modèles selon les normes de perforeuses (suède, europe, amériques).

La version adéquate est conçue pour être utilisée avec les poinçons 2 trous ISO 838 des perforeuses de classeur qui sont courants dans toute l’Europe. Utilisable avec une feuille (transparent !) de format A4.

Voici le lien direct du fichier STL à choisir pour la version V4 :

logo STL

Il existe aussi un fichier GCode tout prêt (ici) mais je conseille de prendre la version STL ci-dessus pour l’adapter dans Cura avec les paramètres de notre Alfawise U20.

logo gcode

Une fois le logiciel Cura démarré, on ouvre le fichier STL et on effectue les réglages ordinaires de notre imprimante 3D, ici nous utilisons notre modèle Alfawise U20 avec les réglages que vous connaissez : allez revoir cela ici

visière 3D dans CURA

Un export en fichier format GCode comprenant nos propres réglages : [Fichier] [Export] [type Gcode].

Après montage de notre filament PLA dans l’Alfawise, c’est parti pour un tour ! Pour un résultat correct, j’utilise pour cette impression du ICE Filaments PLA , en 1.75 mm, bobine de 0.75 kg – cliquez sur l’image pour voir les détails :

Nous commencerons par ce noir pour la totalité de ce serre-tête de visière. Si vous voulez vous amuser vous pouvez imprimer en deux couleurs. L’Alfawise permet un redémarrage avec un changement de filament.

l'imprimante fabrique la visière covid19

visière tout juste imprimée

Concernant le film de protection transparent. Comment faire le poinçonnage ?
On utilise une « troulloteuse » de bureau à deux trous pour les classeurs ordinaires. Réglez votre perforateur pour une feuille A6, cela se fait en tirant sur la barre de guidage jusqu’à lire « A6 ». Faites un test de perforation avec une feuille de papier, puis mesurez à quelle distance les trous se trouvent de chaque bord et assurez-vous qu’ils sont symétriques. Faire un coup  sur un côté long du A4. Retournez le transparent A4 et faites un poinçon sur le côté opposé, de sorte que vous vous retrouvez avec 4 trous le long du même bord.

visière terminée

Cette solution a l’avantage d’être rapide à faire, peu encombrante pour la mettre dans une valisette de PDG et peu coûteuse car 13 grammes de PLA suffisent.

Plus pro, plus complexe

Un second modèle peut être proposé. Il s’agit du dessin 3D de PRUSA en plusieurs versions que vous saurez apprécier. RC1 un modèle simple qui ressemble à celui que nous venons de faire au dessus. Le RC2 plus travaillé avec une option de « couvercle » pour fermer le haut du front. Distribué en licence non commerciale, vous trouverez les fichier PDF, DXF et STL…

visières PRUSA RC1 et RC2La méthode est identique à la longue description au dessus. Pour le résultat, je vous propose la vidéo de PRUSA :

 

 

Alfawise U20 vs U30

Comparatif rapide Alfawise

Le catalogue Alfawise s’enrichie régulièrement de nouvelles imprimante 3D de l’U10 à U50. Les deux plus courantes sont U20 et U30 par des prix tellement bas qui peuvent descendre à 160 € avec des coupons réductions…

La U30 proposent tous les avantages technologiques de la U20 avec un encombrement beaucoup plus réduit : 42.5 cm x 40.2 cm x 50.5 cm.

Les modèles évoluent vite et nous n’avons eu en main que l’Afawise U20 qui nous offrent beaucoup de services dans nos créations. Pensez que la température maxi est de 200° C ne permettant pas l’utilisation de PETG (>210° C et plateau >60° C). Ce PETG est utilisé pour sa dureté, sa résistance à l’impact et aux produits chimiques, sa transparence et ayant la capacité à se déformer sans se rompre. Matériau facile à extruder qui présente une bonne stabilité thermique. Beaucoup d’avantage que ces deux Alfawises ne permettront pas. Pour autant, l’éventail de matériau est grand et suffira largement pour l’usager passionné.

Les deux modèles sont très similaires avec une dimension de plateau différent mais pour le reste, les caractéristiques techniques glanées ici et là restent très proches.

Pour le paramétrage

La règle n’est pas unique et reste toujours la même : le paramétrage c’est selon la pièce (= votre dessin 3D), selon la matière (= ABS, PLA… qui demandent des températures différentes).

Pour l’une comme pour l’autre on peut partir sur la base des réglages CURA présenté dans cet article.

Tableau comparatif

Tableau qui regroupe les caractéristiques comparatives des deux modèles :

ONE/ DIY / PRO U20 U30
Usage: Particulier/bureau Particulier/bureau
Réception: Kit ou monté Kit ou monté
Technologie: Dépôt de fil fondu Dépôt de fil fondu
Matières: TPU TPU
ABS ABS
PLA PLA
Bois Bois
PVA
Volume d’impression: 300 mm x 300 mm x 400 mm 220 mm x 220 mm x 250 mm
Épaisseur minimum des couches: 100 µm 100 µm
Épaisseur maximum des couches: 400 µm 400 µm
Vitesse d’impression minimum (mm/s): 20 mm/s 20 mm/s
Vitesse d’impression maximum (mm/s): 20 à 150 mm/s 150 mm/s
Nombre d’extrudeur(s) maximum: 1 1
Diamètre buse: 0.4 mm 0.4 mm
Diamètre du filament: 1.75 mm 1.75 mm
Lit d’impression: chauffant <100° chauffant
Filtre à particules: Non Non
Dimensions: 39.5 cm x 57.5 cm x 61.2 cm 42.5 cm x 40.2 cm x 50.5 cm
Poids: 12 kg 7.8 kg
Alimentation: 24V
Connectivité: SD Card USB
USB SD Card
Écran de contrôle: 2.8 pouces couleur tactile 2.8 pouces couleur tactile
Système d’exploitation: Windows Linux
Mac Windows
Linux Mac
Logiciel: Cura fourni Cura fourni
Format(s) de fichier: OBJ OBJ
GCODE GCODE
STL
Compresser une image simplement en 3 clics avec RIOT optimizer

Compresser une image simplement en 3 clics avec RIOT optimizer

Parfois on souhaite transférer une image en pièce jointe par mail ou l’intégrer dans un texte comme par exemple un rapport de stage, un cours, un compte rendu.

Lorsque vous faites cette image avec l’appareil photo-numérique ou bien votre scanner, le fichier est d’une taille beaucoup trop volumineuse (c’est ce que l’on appelle poids en informatique en kilo ou méga octet).

Version vidéo

pour ceux qui ont la paresse de lire la suite et qui aiment la vie en image…

Introduction

L’inconvénient avec internet quand le débit est trop bas, l’image est trop longue à transférer. Dans le cas où vous insérer cette même image dans un texte, le document va s’alourdir considérablement.

Pour palier à ce poids trop important, nous allons faire une cure d’amaigrissement à notre image en la compressant.

Deux logiciels me semblent intéressants CAESIUM et RIOT Optimizer. Caesium sera réservé pour les gens à l’aise avec l’imagerie numérique. Le plus rapide et le plus facile à utiliser me semble être RIOT Optimizer. Voyons cela ensemble…

Après l’avoir installé avec le lien que je vous donne en description, voici comment compresser une image.

Lien Caesium : https://www.dropbox.com/s/vgbe2lw84qg7uk9/Riot-setup.exe?dl=1
Lien RIOT optimizer : http://caesium.sourceforge.net

Pour commencer

Les menus en anglais du logiciel ne doivent pas vous faire peur car il y a peu de clics à connaitre.

Cliquons maintenant sur l’icone jaune [Open] en haut dans le menu afin de choisir l’image qui nous intéresse.

option du logiciel RIOT

Il est possible qu’une fenêtre de confirmation parle de haute résolution, vous répondrez YES !

option du logiciel RIOT

Si vous souhaitez obtenir une taille précise de votre image (pour internet par exemple) remplissez la taille dans [New Size] sinon on laisse ainsi.

option du logiciel RIOT

Juste en dessous dans la liste déroulante [Resampling Filter] pour choisirez : [B-Spline], puis valider avec [OK]

Le travail est presque fini

A gauche votre image originale. A droite votre l’image compressée avec une taille inscrite juste au-dessus. Selon les souhaits de chacun vous pouvez laisser cette compression voulue par le logiciel ou bien régler manuellement avec le curseur [QUALITY].

option du logiciel RIOT

Dans un document texte, un cours en PDF ou rapport de stage, une taille autour de 200 à 300 Ko est bien suffisante.

Pour internet c’est selon l’usage et la place de cette image dans vos pages web.

Vous pouvez enregistrer votre nouvelle compression avec l’icône BLEUE [Save].option du logiciel RIOT

Pour aller plus loin

1) sous l’image de droite vous trouvez des options intéressantes comme la rotation de l’image, les effets miroir.
[compress to size] permet d’imposer le poids du fichier au lieu de tâtonner avec le curseur [QUALITY]

option du logiciel RIOT

2) Complètement en bas à droite de la fenêtre du logiciel, un bouton discret [Image ajustments].
J’ai découvert les options de réglage de la luminosité, contraste. [Set Defaults] remet les réglages à zéro.

option du logiciel RIOT

 

Bonne compression à vous et à très bientôt pour de nouveaux conseils.

14 janvier 2020 – Windows 7 s’arrête ?

Windows 7 s’arrêtera-t-il ?

1 minute 30 pour tout comprendre …

A la sortie de Windows 7 en 2009, Microsoft annonçait qu’il assurait le support technique pendant 10 ans.

Le 14 janvier 2020, Microsoft cesse d’investir dans ce système. Ainsi, les mises à jour logicielles et l’assistance technique n’existent plus avec le risque, à terme, de moins protéger l’ordinateur. Peu à peu des logiciels et internet vont dysfonctionner et ne présenteront plus la sécurité optimale.

Si vous continuez à utiliser Windows 7 après la fin du support, votre PC continuera de fonctionner, mais il sera plus vulnérable aux risques de sécurité et aux virus du quotidien.

La solution est de passer à Windows 10.

Tous les ordinateurs en Windows 7 – notamment les moins chers- ne permettent pas un passage simple vers Windows 10. Pourquoi ? parce que leur Windows 7 est verrouillé pour ne pas évoluer /ou parce que les caractéristiques des composants électroniques ne sont pas adaptées. Mettrions-nous un moteur de Ferrari sur une 2CV ?

Dans le cas où la machine ne peut pas évoluer vers Windows 10, il est nécessaire de la remplacer.

Avistanet.fr propose un éventail de possibilités à partir de 499 €.*

Boutique matériel Avistanet

Les PC d’aujourd’hui sont plus rapides, plus légers mais puissants et plus sécurisés, avec un prix moyen nettement inférieur à celui des PC moyens d’il y a huit ans.

*tarif susceptible de changer à consulter sur le catalogue de la boutique (www.avistanet.shop)

Windows 7 va expirer en janvier 2020, catastrophe…

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Windows 7 va expirer en janvier 2020, catastrophe…

Notre assistance technique est débordée par les inquiétudes des clients qui voient arriver le message alarmiste de Microsoft : « Windows ne sera plus à jour en janvier 2020 ». Mais que puis-je faire ?

La réponse n’est pas simple ! [sommaire][/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

La solution la plus rapide

Au plus vite, on me dit : « il faut jeter la machine et changer ! ». Mais n’allons pas si vite, il est des cas où l’on peut faire quelque chose…

Comprenons d’abord ce qu’est votre ordinateur.
Le constructeur (qu’il soit Asus, HP, ou Acer, etc…) assemble des composants électroniques pour la partie matériel. Puis, il ajoute Windows 7 qui est développé par Microsoft.

composition d'un ordinateur

Pour que le prix de la machine ne soit pas trop élevé, les constructeurs de l’ordinateur choisissent une version de Windows 7 en version dite « OEM ». Je ne rentre pas dans les détails des différentes versions car ce serait vous embrouiller… faisons au plus simple !

La clé d’activation de Windows OEM c’est l’étiquette qui est collée sur le côté de l’ordinateur fixe ou sous l’ordinateur portable.

trouver l'étiquette clé d'activation windows 7

Cette clé est même parfois gravée dans la carte mère (carte électronique principale de la machine).

Pour savoir si c’est une licence OEM, on observe les deux lettres OA sur l’étiquette :

licence microsoft windows 7 OA

Cette licence Windows 7, est gravée pour votre machine et on ne peut pas faire de mise à jour avec une autre clé d’activation. Si l’on installe Windows 10 en mise à jour, la nouvelle clé sera refusée car elle ne correspond pas au gravage interne. Sans nouvelle clé valide, l’ordinateur fonctionnera entre 30 et 180 jours puis…fini !

Vous comprenez donc l’impossibilité de faire la mise à jour simplement vers Windows 10 sans payer le prix fort pour acquérir une nouvelle licence complète de type RETAIL (environ 150 €) et non OEM.

Pour information : une clé gravée ne permet pas non plus de changer tous les composants de votre PC sans devoir acheter une nouvelle licence (quand un ordinateur a reçu l’orage par exemple, c’est pas simple) . Si vous changez de disque dur ou si vous changez de carte mère : dans ces cas précis, Windows ne sera plus activé.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Mise à jour gratuite

Certaines machines avec Windows 7 OA sont pourtant en Windows 10 depuis un moment sans avoir déboursé un seul euro. Comment ont-ils fait ?

La mise à jour gratuite n’est pas possible sauf s’il s’agit d’une licence de Windows 7, 8 ou 8.1 migrée gratuitement vers Windows 10 entre le 29 Juillet 2015 et le 29 Juillet 2016, donc convertie en licence numérique Retail. Mais cette offre Microsoft n’existe plus ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Acheter Windows 10 ?

Il reste la solution d’achat d’un nouveau Windows RETAIL au prix fort. Cela coûte moins cher que d’investir dans une machine neuve.

Méfiez-vous des fournisseurs de logiciels et de clés de licence Microsoft extrêmement bon marché. Ces offres ne sont souvent que des licences OEM  de développeur. En conséquence, votre licence peut être suspendue après quelques semaines ou quelques mois entraînant des coûts inutiles..

Cette solution d’acheter une nouvelle version valable de windows est possible,  il faut impérativement vérifier si l’électronique de l’ordinateur est capable de recevoir Windows 10 d’un point de vue technique. Les ordinateurs achetés à bas prix sous 500€ (pas trop cher) sont des machines d’une génération ancienne avec des composants (un moteur…) parfois trop faible pour recevoir et gérer les lourdeurs de la modernité.

Pour les connaisseurs voyez les recommandations de Windows Home :

Processeur requis Processeur compatible de 2 GHz ou plus rapide
Mémoire requise 4 Go de RAM
Espace disque dur requis Jusqu’à 20 Go d’espace disque disponible
Carte graphique requise Résolution d’écran de 800 x 600, ou plus. Processeur graphique DirectX 9 avec pilote WDDM
Connectivité requise Accès Internet
Autres conditions requises Lecture de DVD
Configuration système supplémentaire requise Vous devez accepter les conditions de licence, également disponibles sur microsoft.com/useterms

diagnostic technique avistanet informatique

Le diagnostic de votre machine est incontournable et seul un technicien informatique peut proposer l’examen pour qualifier ou non votre équipement. Avistanet, propose ce service dans une démarche complète où il faut prévoir la sauvegarde des données, identifier les logiciels que vous possédez et réinstaller tout l’ensemble. Ces manipulations sont courantes mais font l’objet d’un devis avant travaux.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Comment identifier ma licence ?

  • En regardant l’étiquette de Windows collée sur la machine, si elle possède les termes OA, elle ne peut pas être mis à jour facilement. Il faudra faire l’achat de la version complète appelée RETAIL (envrion 150€). A ne pas confondre avec d’autres  licences OEM / COA – bon marché – à 49.90 € sur internet comme cette première ou celle-ci.
  • Pour identifier sa licence sans étiquette, il existe un logiciel simple ShowKeyPlus qui affiche l’information directement.

Voici un exemple :

ShowKey Plus

Nous lisons ceci :

  1. Windows 7 OEM marker present in firmware => la clé OEM de windows est donc gravée dans la carte mère.
  2. Product name : Windows 10 Home => cet ordinateur est donc passé de Windows 7 à 10 gratuitement pendant le période de l’offre faite par Microsoft.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Piratage de windows 10

Quand on parle gratuité, on trouve toujours un cousin dans la famille qui a tout pour pas cher. L’autre jour, je suis allé chez un client qui m’a fait grand discours de SA solution économique et qui marche… : Pirater Windows 10 pour l’installer sur un Windows 7.

Durant sa démonstration, il a procédé comme suit devant moi :

  1. Désactiver Windows Defender et particulièrement la protection live
  2. Désactiver l’antivirus qui était préalablement installé
  3. Télécharger KMSPico sur le site officiel : https://official-kmspico.com/
  4. Dézipper le logiciel avec 7zip et le mot de passe (que l’on retrouve sur le site web KMSPico)
  5. Installer KMSPico (tout va bien si les antivirus sont désactivés)
  6. Aller dans C:\Program Files\KMSpico et lancer en administrateur : KMSeldi.exe (qui va disparaitre du dossier ensuite !!!)
  7. Une nouvelle fenêtre apparaîtra et il appuie sur un bouton rouge sur lequel il clique simplement et l’activation ne prend que quelques secondes.
  8. Quand cela fut terminé, une voix dit « Programme terminé ! »

« Ça y est, maintenant vous avez activé avec succès » me dit-il. « On peut vérifier et sauvegarder la licence avec ShowKey Plus ».

Oui, vu la simplicité c’est tentant, mais totalement illégal. En plus, on ne sait pas si un mouchard est installé et j’ai pu constater un manque de fluidité de son ordinateur.

Au-delà de l’illégalité, je crois que son système est instable et il sera sujet à bien des problèmes à l’avenir. Une solution à éviter.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

3 solutions !

windows 10 touche à sa fin

Si la machine est faible d’origine car c’est un modèle pas cher ou trop ancien de plus de 6 ans, alors il faut envisager d’acheter un nouvel ordinateur.

Si vous voulez redonner une seconde vie à ce matériel et ne pas investir dans un nouveau modèle, vous pouvez envisager d’installer autre chose que Windows… Linux est un bon système fiable.

Dernière solution, garder l’ordinateur en Windows 7. Il fonctionnera encore. Il faut juste savoir que les applications peineront avec le temps mais peuvent tourner encore un moment sans souci car seules les mises à jour ne sont plus assurées. Le démarrage de l’ordinateur continuera comme avant. Je vois encore des VISTA qui tournent 😉[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]